Gevigney Mercey
Gevigney Mercey
La commune |

Histoire de la commune

Blason de Gevigney Mercey

GEVIGNEY était un fief dépendant du comté de Bourgogne et dépendait de la châtellenie de Jussey.

La commune existait déjà en 1150 sous le nom de JOVINIACUM, puis sous diverses dénominations : JUVEGNI en 1172, JUVEHNEY en 1292 et GEVIGNEY en 1356.

En 1255, Guillaume de la Tour, Archevêque de Besançon acquit pour sa cathédrale l'église de Gevigney qui était entre les mains de seigneurs laïc.

Au 12ème siècles, le fief de Gevigney était tenu par des seigneurs "de Gevigney" jusqu'en 1358 ou le nom "de Gevigney" s'éteint avec Henri de Gevigney, puis fut relevé par le mariage de Jacqueline de Gevigney et Jean de Poinctes .

MERCEY est un fief dépendant des seigneurs de RUPT, branche cadette des sires de PESMES et tenu par les seigneurs de Gevigney. Ce n'est qu'en 1327 que le fief de Gevigney et Mercey fut tenu par les mêmes seigneurs.

On voit également la façade à fronton triangulaire flanqué de deux boules d'une ancienne Chapelle datant de 1664.

A Mercey, un château entouré de fossés fut construit vers le 13ème siècles, puis détruit puis reconstruit en 1744, puis à nouveau détruit.

De 1788 à 1793 a été reconstruite à GEVIGNEY une belle église aux vastes proportion à l'emplacement d'une ancienne église du 13ème siècle, puis réparée en 1851 et 1937. Pendant les travaux, les offices se faisaient à la chapelle Saint-Barbe de Mercey qui datait de 1626 et qui a été démolie vers les années 1900.

L'église de GEVIGNEY est composée notamment de :
- 2 belles toiles "le martyre de Saint Laurent" (XVII) et "la Vierge et l'enfant" aux autels latéraux
- 2 belles statuettes en bois sculpté "Saint Nicolas" et "Saint Barbe" de chaque coté de la porte d'entrée (XVIII)
- très beau vitraux dont le 3ème à gauche offert par le Général de Gaulle, il représente le siège de Verdun et l'un des officiers n'est autre que le Général lui même en 1917
- 2 belles statues "des Saints Férréol et Ferjeux" (XVII)
- pierre tombale du constructeur de l'église, Claude Doyen, prête et curé de l'église de Gevigney et Mercey  au centre de l'église
- splendide grille de communion, une des plus belles du département, en fer forgée du XVIII, décorée de motifs rocaille qui font penser aux ferronneries de Jean Lamour

En 1864, il y eu une sucrerie exploitant environ 200 hectares  de betteraves local. Elle fonctionna pendant 13 ans.

En 1878,  Monsieur DOLLE qui était chaudronnier mécanicien monte un atelier pour machines agricoles. Cette usine occupait environ 60 ouvriers et était l'une des plus importante de France en son genre.
Monsieur DOLLE décida de s'installer à Vesoul en 1909. L'usine de Gevigney cessa ses activités faute de pouvoir s'agrandir.

L'Orphelinat de Gevigney "actuellement l'ADAPEI" fut fondé par Monsieur Jean VILLEMOT en 1875, celui-ci était né à Gevigney. Il était Président de la Cour d'Appel de Besançon et il y eu jusqu'à 120 enfants dans l'orphelinat.

En 1889, Monsieur VILLEMOT n'ayant pas d'enfant, il fait don de la maison et des bâtiments ainsi que de la ferme de Grand Bois et une centaine d'hectares pour créer une école d'agriculture. Il confia les enfants aux sœurs DONBOSCO.

Au début des années 1900 est découvert "au Champs des Pierres" un cimetière mérovingien.

Dans le village subsiste encore quelques belles maisons du 17ème siècle dont une à coté de la mairie qui date de 1633 et qui est ornée d'un cadran solaire. 

permanence de la mairie

Permanence de la mairie

Le Lundi :      de 15h00 à 16h30
Le Mardi :      de 15h00 à 17h30
Le Vendredi : de 15h00 à 17h30

bulletin municipal

Bulletin municipal

Télécharger le bulletin >>

conseil municipal

Prochain conseil municipal

décembre à 20 h

Archives des comptes-rendus >>